Mon engagement 

Prendre soin des personnes, de notre environnement et de la ville afin que s’exprime la vitalité de chacun et de tous : c’est la source de ma passion pour la chose publique.

Tel que je suis

 

Vous me connaissez, vous connaissez mon engagement. J’ai été reconnu comme un des députés les plus travailleurs, notamment sur les questions d’environnement et de lutte contre l’évasion fiscale. Grâce à mes actions en tant qu’élu, Besançon est très souvent citée comme une référence en matière d’écologie.

 

Un médecin engagé dans la vie publique

 

Dès mes premières années d’études de médecine, j’ai voulu élargir mon champ de connaissances sur des sujets déjà présents tels que les maladies liées à l’environnement ou les conséquences de la chimie sur la santé humaine. J’ai trouvé une partie des réponses dans l’acupuncture et me suis engagé dans la vie politique en adhérant au parti des Verts dès 1988. Aujourd’hui, en tant que député de la République, réélu en juin 2017 avec 62 % des voix sous l’étiquette « écologiste – majorité présidentielle », ces sujets restent plus que jamais au cœur de mes préoccupations au sein de LaREM.

 

Fidèle à mes convictions 

Mes convictions humanistes et écologistes ainsi que mes valeurs républicaines ont guidé, en toute liberté, en toute indépendance et de manière constante, l’homme et le responsable politique engagé que je suis aujourd’hui.

 

Mon experience nationale au service
de Besançon

Fort de mon expérience, j’agirai sur les sujets complexes en m’appuyant sur mes réseaux nationaux.

 

Des décisions qui ont fait date :

 

A Besançon, en tant qu’Adjoint à l’environnement :

Début des années 2000 : Arrêt du glyphosate dans les espaces verts.

2000 : Gestion différenciée de ces mêmes espaces pour favoriser la biodiversité.

2004 : 1re installation photovoltaïque sur les toits du centre technique municipal.

2006 : Installation des premières chaufferies bois sur le réseau de chaleur de Planoise et en différents points de la ville.

2007 : Instauration du label « Cit’ergie » et Besançon première ville distinguée pour sa politique ambitieuse de transition énergétique.

2008 : Mise en œuvre d’une charte « écocommerce ».

2010 : Lancement du programme SAUGE pour une agriculture périurbaine.

2012 : Première et encore seule grande ville de France à pratiquer la pesée embarquée pour facturer les déchets avec le développement parallèle d’une économie circulaire dynamique.

  

En tant que Député :

– Lutte contre l’évasion fiscale
– 1er amendement dans un pays européen pour imposer aux filiales des 4 grandes banques françaises de communiquer leurs résultats financiers dans les paradis fiscaux.
– Amendement pour l’interdiction du glyphosate.
– Député franc-comtois le plus présent 6e au classement national en 2015 selon l’Observatoire citoyen «nosdéputés.fr».

Font Resize
Contrast